Comment choisir votre four ?

four-professionnel

Le four est l’équipement indispensable dans une cuisine. Utile pour cuire ou pour chauffer un plat, il mérite toute notre attention. En effet il est fréquent qu’on vante les mérites de tel ou tel appareil électroménager, mais la partie nettoyage est généralement peu évoquée. Pourtant elle est importante pour conserver un four propre sans odeurs désagréables dans la cuisine. Aussi pour ceux qui aiment régulièrement cuisiner il faut s’intéresser aux différents types de cuisson que l’on peut trouver sur un four.

Prendre en compte le nettoyage du four

Pour ue propreté parfaite et une hygiène irréprochable, il faut s’intéresser aux différents styles de nettoyage du four…

L’émail

Les fours les moins chers sont dotés d’un revêtement intérieur en émail. Cela implique que c’est vous-même qui devez nettoyer les parois internes avec une éponge et un produit nettoyant, comme du liquide vaisselle. Utilisez la partie souple pour ne pas rayer et détériorer la couche d’émail. Si des restes de nourriture restent accrochés aux parois, versez un peu d’eau chaude et de produit et laissez agir quelques minutes. Ca devrait ensuite se détacher facilement.

Catalyse

Sur les fours équipés du système de nettoyage par catalyse, un revêtement sur une ou plusieurs parois internes est posé. Pour nettoyer le four il faut donc mettre en marche l’appareil en actionnant la fonction catalyse. Il monte en température et un procédé chimique s’applique alors pour nettoyer l’intérieur et supprimer les graisses.

Pyrolyse

Le mode pyrolyse offre également l’avantage du four auto-nettoyant. Là aussi il doit monter en température pour que l’opération puisse s’effectuer. Il y a bien sûr une sécurité qui empêche l’ouverture du four tant que le nettoyage n’est pas terminé et que la température du four n’est pas descendue à un niveau acceptable. L’inconvénient de la fonction pyrolyse est l’odeur désagréable qui se dégage de l’habitacle.

Hydrolyse

L’hydrolyse est très efficace. Cette fonction est généralement proposée sur les fours haut de gamme. Il suffit de verser un peu d’eau savonneuse dans le four puis d’actionner le mode opératoire hydrolyse. Cela détache très bien les graisses mais il faut ensuite les enlever vous-même.

Quant au mode de cuisson …

Un four peut être équipé jusqu’à 5 modes de cuisson, même si peu de modèles proposent la totalité.

Convection naturelle

C’est le mode de cuisson basique que l’on trouve sur les fours dits bas de gamme. Une résistance au fond et une en bas montent en température relativement lentement. Ca fonctionne tout de même très bien mais ça reste insuffisant pour ceux qui pratiquent régulièrement la cuisine avec des plats plus ou moins sophistiqués.

Air brassé

Ce type d’équipement est un four à convection auquel on ajoute un ventilateur pour « brasser » l’air chaud dans le volume du four. La cuisson est ainsi plus homogène grâce à une chaleur à peu près identique partout.

Air pulsé

Ce modèle dispose également d’un ventilateur comme pour celui de l’air brassé, à ceci près qu’une résistance supplémentaire est présente autour du ventilateur. La durée pour la montée à la température souhaitée est très rapide. On compte moins de 2 minutes pour parvenir à 200 °C.

Vapeur

Il existe 2 types de modèles de four vapeur : le 100% vapeur et l’ajout de vapeur, ce qui est tout de même différent puisqu’il s’agit à la base d’un four à convection.

Micro ondes

Le four micro ondes est devenu un classique présent dans toutes les cuisines ou presque. Sa fonction est basique puisqu’il réchauffe rapidement les aliments. Il existe des fours combinés, micro ondes et également à convection. C’est très pratique pour ceux qui disposent d’une cuisine étroite.

A la recherche d’un four professionnel ?

Que vous possédiez un établissement tel qu’un restaurant ou que vous aimiez cuisiner dans de bonnes conditions, orientez-vous vers un four professionnel et vous ne serez jamais déçu. Parmi les fours professionnels, la liste est imposante, comme sur le site Matériel Horeca.

Le four à convection

Avec un tel équipement il est possible de décongeler, réchauffer, mais également cuire, chauffer et gratiner vos plats.

Le four à basse température

Avec son thermomètre à sonde intégré, les saveurs sont mises en valeur. Le temps de cuisson est plus long qu’avec un four à convection, mais le goût n’en sera que meilleur, qu’il s’agisse de viandes, poissons, légumes, et même desserts.

Le four mixte à vapeur

Très apprécié des chefs, cet équipement de cuisine est doté à la fois de la convection et d’un humidificateur. Il monte rapidement à la température souhaitée et restitue le goût authentique des aliments.

Le four à micro ondes

Cet appareil est tout simplement indispensable dans une cuisine professionnelle mais également chez un particulier. Hormis sa capacité à réchauffer un plat rapidement et de manière homogène grâce à sa fonction de chaleur tournante, il est doté d’un grill pour restituer éventuellement du croustillant et de la consistance en bouche. Il peut même servir à toaster le pain.

En définitive, choisir un four n’est pas compliqué. Vous devez prendre en compte 3 éléments : le type de mode de cuisson et le type de nettoyage de son intérieur. Les fins gourmets qui aiment préparer de savoureux plats ont tout intérêt à s’orienter vers un four professionnel, qui n’est pas beaucoup plus cher qu’un modèle grand public.

  • 23 septembre 2020
Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: